Contrôle technique et contre-visite : ce qu’il faut savoir !

Contrôle technique et contre-visite : ce qu’il faut savoir !

Lorsque vous effectuez régulièrement vos contrôles techniques à la fréquence prévue par la réglementation, vous réduisez le risque d’avoir à passer la contre-visite. Ainsi, la contre-visite du contrôle technique est un examen assez peu connu par les automobilistes assidus dans le suivi et l’entretien de leurs véhicules. Toutefois, la réglementation portant sur le contrôle technique a été revue et est beaucoup plus rigoureuse depuis 2018. Pour cette raison, il est nécessaire de mieux s’informer sur la contre-visite, afin de ne pas être pris au dépourvu, si vous étiez appelé à vous y soumettre.

Quand intervient la contre-visite ?

Lorsqu’une voiture est utilisée de manière régulière pendant 4 ans, la réglementation prévoit qu’elle passe ensuite au contrôle technique à intervalle régulier de 2 ans. Le contrôle permettra de mettre en évidence 3 types de défaillances : les défaillances mineures, les défaillances majeures et les défaillances critiques. Les défaillances majeures imposent la réalisation d’une contre-visite technique dans un délai de 2 mois. Ce temps est accordé pour permettre que les dépannages nécessaires soient effectués. Si vous vous retrouvez dans cette situation, vous serez heureux d’apprendre que pour un contrôle technique à Bordeaux avec contre-visite offerte, vous pouvez planifier plus sereinement votre contre-visite sans avoir à payer de frais supplémentaires.

Savoir préparer une contre-visite

Vous vous rassurerez que la panne identifiée a été effectivement corrigée. C’est un point pour lequel vous aurez besoin de l’appui de votre garagiste auquel vous aurez pris le soin de communiquer le résultat du contrôle technique précédent. Vous vous présenterez au centre de contrôle avec l’original du rapport du contrôle technique défavorable ainsi que les différentes pièces d’immatriculation de votre voiture. Rassurez-vous, vous n’êtes pas obligé de vous rendre à nouveau dans le centre où vous avez échoué à l’examen du contrôle technique. Après obtention de votre procès-verbal favorable, vous pourrez partir au cinéma ou ailleurs, en toute quiétude à bord de votre voiture.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.