Tout savoir sur les scooters 50cc

Tout savoir sur les scooters 50cc

Vous êtes à la recherche d’un nouveau moyen de transport pas cher et qui permet de se déplacer facilement en ville ? Le scooter 50cm3 peut s’avérer être la solution. Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur les scooters 50cc et comment les conduire.

Quels sont les avantages d’un scooter 50cc ?

Les scooters présentent de nombreuses qualités. Tout d’abord, ils sont accessibles car ils peuvent être conduits dès l’âge de 14 ans et sont généralement vendus à pas cher en comparaison des autres véhicules motorisés.

Cette accessibilité se comprend puisque les scooters 50cm3 ont également l’avantage d’être faciles à conduire. En effet, ils sont très maniables et leur motorisation est limitée à 45km/h. De plus, ce sont des véhicules automatiques. Il n’y a donc qu’une mécanique à prendre en main : tourner la poignée de droite pour accélérer.

Leur maniabilité et leur vitesse sont donc idéales pour une conduite en ville. Les scooters 50cm3 sont des petits véhicules qui peuvent permettre de se faufiler facilement dans les embouteillages et de se garer dans des petits espaces.

Enfin, les scooters sont aussi plus simples à entretenir puisqu’il est tout à fait possible de faire des réparations et des remplacements de pièces soi-même. Pour cela, il suffit d’acheter des pièces de scooter adaptées au modèle et de démonter la pièce usée pour installer la nouvelle. Il est facile de trouver des pièces neuves pour scooter à pas cher.

Quelles sont les réglementations des scooters 50cm3 ?

Les scooters 50cc correspondent à la catégorie des cyclomoteurs puisqu’ils ont un moteur inférieur à 50cm3. Pour les conduire, il n’est donc pas nécessaire d’avoir un permis moto.

Dès l’âge de 14 ans, il est possible de conduire un scooter 50cc à condition d’avoir le BSR maintenant appelé permis AM.

Le BSR ou permis AM s’obtient après la validation de l’ASSR 1 ou 2. L’ASSR est directement délivré dans les écoles comme les collèges. Il s’agit d’un examen théorique sur les règles de sécurité routière. Après validation de l’ASSR, il faut suivre une formation de conduite de 8 heures pour obtenir le BSR.

Si vous êtes majeur et que vous avez le permis voiture, vous avez également votre BSR puisqu’il est inclus dans le permis B.

Pour conduire un scooter 50cc, il faut que votre véhicule soit assuré et qu’il soit bien immatriculé. Cela signifie qu’il doit avoir une plaque d’immatriculation et une carte grise associée à ce numéro de plaque.

Les scooters étant des véhicules à deux-roues motorisés, il est nécessaire d’avoir des équipements de protection. Il faut donc avoir un casque et des gants de protection. Ces équipements doivent correspondre aux normes européennes de sécurité vérifiables avec le marquage CE.

Comment conduire un scooter en toute sécurité ?

Quand on conduit un deux-roues motorisé, on est plus exposé et les chocs, accidents ou collisions peuvent provoquer des blessures plus graves. Pour éviter cela, mieux vaut adapter sa conduite et suivre nos conseils.

Tout d’abord, il est important de bien s’équiper. Si le casque et les gants sont obligatoires, mieux vaut aussi investir dans un blouson avec protection. Pour le casque, nous vous conseillons d’opter pour un casque intégral plutôt qu’un casque jet. Le casque intégral offre une plus grande protection et est plus solide.

Évidemment, il faut aussi respecter le code de la route et ne pas faire de queue de poisson aux automobilistes. Pour doubler une voiture, assurez-vous que le conducteur puisse bien vous voir. Votre visibilité vis-à-vis des autres conducteurs est primordiale, c’est pourquoi il est important d’avoir des feux, clignotants en état de marche et de les utiliser quand vous changez de direction.

Quand on roule à scooter, il faut aussi apprendre à anticiper la route et adapter votre conduite aux changements que vous pouvez rencontrer. Pour cela, il faut rester concentrer sur la route et garder une distance de sécurité entre vous et les autres usagers.

Quand vous n’êtes pas en train de doubler, restez au milieu de votre voie pour éviter d’être frôlé par une voiture qui s’impatiente. Ne pas trop collé la chaussé vous permettra aussi de bien prendre vos virages.

Pour conduire un scooter en toute sécurité, il faut aussi l’entretenir et remplacer automatiquement les pièces trop usées. Les éléments que vous devez vérifier le plus souvent sont les freins, les pneus et vos feux car ce sont des pièces qui s’usent naturellement. Pour cela, rendez-vous sur ce site.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.